Ville de Domont
0%
Retour vers Actualites

Echanges constructifs avec les Domontois : de nombreux Domontois ont participé à la réunion publique présidée par le Maire le 18 décembre dernier pour présenter les premières propositions d’aménagement du Cœur de ville en matière de circulation et de stationnement. Objectif : finaliser les plans mis à l’étude par la Ville en vue d’un démarrage des travaux à l’été 2019.

Publié le 22 janvier 2019

La réalisation du projet Cœur de ville va entrer dans sa troisième et dernière phase de réalisation en 2019. La première tranche de travaux lancée en janvier 2017 par la ville, avait permis de déplacer et de mettre à niveau les différents réseaux (assainissement, telecoms...), puis de construire le nouveau parking de la gare. Le bâtisseur a ensuite pris le relais en lançant la construction des différents îlots d’habitat qui devrait s’achever d’ici le milieu de l’année 2019.

La Ville va désormais reprendre la main en lançant son programme de requalification des voiries et des espaces publics sur l’ensemble du quartier, prochain et dernier chantier qui doit s’achever au début de l’automne prochain, bouclant ainsi l’opération.

« Faire en sorte que ce quartier soit agréable et pleinement vivable »

Plus de 2 millions d’euros de travaux au programme. C’est le chiffre que le Maire, Frédéric Bourdin, a dévoilé en ouverture de cette réunion de concertation. L’investissement, entièrement porté par la Ville, doit permettre au nouveau quartier de « réussir son insertion dans le tissu urbain de Domont, et de rendre la vie la plus agréable possible, aux habitants, aux commerçants et aux usagers » a souligné le Maire en préambule. Des objectifs et des contraintes qui ont nécessité de profondes modifications des plans de circulation et de stationnement notamment. « C’est un projet complexe, contraint par la physionomie du quartier, qui changera certaines habitudes, il était donc nécessaire de recueillir l’avis des Domontois dans le cadre d’une réunion publique de concertation avant de finaliser les plans et d’intégrer les propositions des habitants », a précisé Frédéric Bourdin.

Point par point, ce qui va changer et ce qu’en pensent les Domontois

Le stationnement : 233 places de surface créées

233 : c’est le nombre exact de places de stationnement de surface qui sont prévues. 140 seront disponibles sur le parking situé à l’arrière du marché et 50 sur le parking réservé aux résidents des nouveaux immeubles. Les autres places seront aménagées le long des rues Jean Jaurès, Censier, Robert Desnos, du mail des Passementières. « Créer le maximum de place de stationnement dans le périmètre du quartier constituait la priorité fixée par la Ville », a précisé le responsable du bureau d’études. Des places qui s’ajoutent aux parkings souterrains des nouveaux immeubles ainsi qu’aux 420 places du parking de la gare et aux 32 places de parking Louis Aragon,  de quoi répondre aux besoins des usagers comme des résidents. Les modalités de stationnement ne devraient quant à elle pas évoluer. Le Maire a confirmé sa volonté de ne pas recourir au stationnement payant et de maintenir le principe de la zone bleue dans les rues commerçantes, les places périphériques restant en zone blanche. Place de la gare, la création d’une dépose minute de 6 places a également été proposée.

> Parmi les réactions entendues : la question du stationnement des deux roues (vélos, motos et scooters) a également été abordée et retenue pour une mise à l’étude.
Globalement, les propositions ont plutôt rassuré les participants, avec un nombre total de places disponibles conséquent.

La circulation : ce qui va changer

Pour comprendre le nouveau plan de circulation ci-dessous, un coup d’œil sur la carte s’impose. Suivez les flèches : vous y découvrirez les nouveaux principes proposés avec notamment l’inversion du sens de circulation de la boucle formée par les rues Censier et Aragon. Les propositions ont été élaborées sur la base d’une étude globale à l’échelle du quartier et de mesures précises des volumes actuels de circulation et même d’essais grandeur nature avec les bus récemment effectués.

Changement notable également autour du Cœur Citadin avec la mise en sens unique du dernier tronçon de la rue Jean Jaurès. Une mesure destinée par ailleurs à « limiter physiquement la vitesse des véhicules qui descendent vers la gare » a argumenté le Maire.

La place de la gare sera également reconfigurée avec la création d’un quai pour les bus, principe qui permettra de mieux organiser la circulation et le stationnement devant la gare en y créant une « mini-gare routière », en cohérence avec les propositions des transporteurs.

Les projets de cheminements piétonniers ont également été présentés. On relève notamment la mise aux normes des trottoirs de toutes les rues du périmètre pour les personnes à mobilité réduite. Des cheminements piétons qui seront tous matérialisés par l’utilisation d’une surface plus claire en béton désactivé.

> Les réactions : les riverains de la rue Censier ont plutôt appuyé l’idée d’un changement des sens de circulation sur la boucle Aragon/Censier. En effet, difficile actuellement de quitter la rue Censier qui débouche sur un rond-point très fréquenté, la sortie par la rue Aragon sur le rond-point situé devant l’entreprise Deolbois devrait poser moins de problèmes, ont-ils confirmé.

Les points importants du projet

  • Gestion des déchets. Le projet prévoit la création de plusieurs conteneurs enterrés, à proximité des commerces et du marché notamment. Nombreuses réactions sur le sujet réclament une vigilance particulière quant à leur utilisation souvent négligente.
  • Mobilier urbain et espaces verts. Ces aménagements s’effectueront en phase finale des travaux. Les choix de mobilier ne sont pas encore arrêtés. Les parkings et voies de circulation situés à l’arrière du marché et mail des Passementières seront agrémentés d'arbres adaptés à l’espace urbain.
  • Éclairage public. Pas de changement sur ce point. Le réseau récemment modernisé et doté d’économiques lampes à LED sera conservé et doté de points d’éclairage supplémentaires du même type, notamment sur le parking à l’arrière du marché.
  • Résidence de la gare. Le Maire a annoncé qu’un projet de rénovation de la résidence de la gare était à l’étude par son propriétaire. « Les façades seront modernisées et ravalées pour s'intégrer à la nouvelle architecture du quartier. On envisage également la suppression des arcades, avec l’alignement des vitrines commerciales en cohérence avec les futurs commerces du Cœur de ville. La rénovation de cette résidence constitue l’une de nos priorités et nous progressons sur ce dossier, en lien avec les bailleurs sociaux. C’est une bonne nouvelle après des années d’immobilisme », a précisé Frédéric Bourdin.
  • Nouveaux commerces. 23 surfaces commerciales, dont la Ville est propriétaire, seront proposées à la location. Près d’une centaine de commerçants, artisans, restaurateurs, ont déjà fait acte de candidature. La Ville retiendra des propositions solides, complémentaires des commerces existants et répondant à des besoins actuellement non satisfaits.
  • Logements sociaux. Ils représentent 20 % du total des nouveaux logements construits. Frédéric Bourdin a rappelé les obligations imposées à la Ville par l’état sur ce point. L’objectif fixé est de 25 % de logements sociaux à l’échelle de Domont pour 20 % actuellement. Un écart qui malgré ses efforts, a valu à la Ville de payer 75 000 € de pénalités, avec le risque, à plus long terme, d’être désaisie de son droit de préemption au profit du Préfet.

Le calendrier

  • Janvier - février 2019 : finalisation des études
  • Mars-avril 2019 : lancement des appels d’offres
  • Juin 2019 : lancement des travaux
  • Septembre 2019 : achèvement des travaux

Plan du programme global d'aménagement du Coeur de ville

Ce plan, élaboré par les services de la ville en lien avec un cabinet d’études spécialisé, fait apparaître les points forts du programme global d’aménagement du Cœur de ville :

  • les flèches rouges indiquent les nouveaux sens de circulation proposés ;
  • en jaune : cheminements piétonniers et trottoirs ;
  • carrés bleus : emplacements proposés pour l’installation de conteneurs à déchets enterrés.

Coeur de ville plan de circulation