Ville de Domont
0%
Retour vers Actualites

Pas de Cœur de ville sans activité commerciale dynamique : la ville vient de lancer la promotion des 23 boutiques aménagées en rez-de-chaussée des îlots « Cœur Citadin » et « Cœur Village » situés autour de la place de la Gare.

Publié le 28 septembre 2018

Un objectif : assurer l’implantation de nouveaux commerces de proximité répondant aux attentes et aux besoins des Domontois. Comment seront choisis les commerçants, quelle marche à suivre pour postuler : toutes les réponses dans ce dossier spécial.

Alors que trois des quatre îlots du programme « Cœur de ville » sont déjà sortis de terre et bien avancés, la réalisation du programme Cœur de ville franchit une nouvelle étape, conformément au planning établi dès le lancement de l’opération.
Il est temps, désormais, de rechercher les commerçants qui s’installeront dans l’un des 23 locaux de toutes tailles, aménagés en rez-de-chaussée des îlots les plus proches de la Gare.
Cinq de ces surfaces seront plus spécifiquement adaptées à des activités de restauration.

Commercialisation 100 % maîtrisée par la ville

Il faut en effet rappeler que l’attribution de ces boutiques et surfaces commerciales sera entièrement gérée par la Ville qui est propriétaire des murs.
Lors de la cession des terrains au promoteur qui avait été sélectionné dans le cadre d’un appel à projets, la commune avait négocié à la fois un prix de vente du foncier, mais également la propriété des locaux à usages commerciaux inscrits au programme. Le terme technique à employer en celui de « dation ».
La Ville n’a pas acheté ces locaux, mais les a obtenus sous forme de dation* en contrepartie d’un prix négocié sur la vente des terrains qui lui appartenaient.
* Le promoteur règle une partie du prix des terrains en donnant des surfaces construites, dans le cas présent les commerces à la Ville.

 Pour quels types de commerces ?

Pour commercialiser les 23 lots disponibles, un groupe de travail réunissant élus, techniciens et la Semidor a été constitué en début d’année 2018, avec pour mission d’analyser les besoins et attentes des Domontois en termes de commerces de proximité.
Sans surprise, les habitants consultés au fil des rencontres de terrain, notamment par les élus, ont très majoritairement exprimé le choix de commerces de proximité, et notamment de commerces de bouche. D’une manière globale, les Domontois qui se sont exprimés ont bien identifié les commerces qui pourraient compléter l’offre existante sans pénaliser les professionnels déjà implantés.

Procédure de candidature simplifiée

Pour postuler, commerçants et professionnels n’auront qu’à compléter un questionnaire élaboré par le groupe de travail. Pas de procédure contraignante, mais des précisions à apporter sur la nature du projet commercial et des garanties à fournir au niveau financier, sans exclure d’ailleurs les entreprises en création. Le questionnaire mettra les postulants sur un pied d’égalité.
Une fois la présélection établie, le groupe de travail devra procéder à la répartition des commerces dans les surfaces disponibles. Les décisions seront prises non seulement à partir des souhaits exprimés par les futurs commerçants, mais également dans le souci de créer un parcours d’achat pratique et cohérent pour les clients, notamment les usagers de la gare.

Comment postuler ?

Vous souhaitez vous lancer dans une activité commerciale dans le Cœur de Ville, c’est simple !
Envoyez un mail à l’adresse suivante : coeurdeville@domont.fr
Afin que votre candidature soit pré-étudiée vous devez présenter votre projet (ouvrir un restaurant, une boutique…).
Un questionnaire plus précis vous sera ensuite envoyé afin de compléter votre dossier. Enfin vous recevrez des précisions sur les surfaces, conditions, loyers…

Le calendrier

  • Janvier 2019 > mars 2019 : sélection des commerçants et attribution des lots.
  • Avril > juin 2019 : signature des baux commerciaux.
  • Été 2019 : aménagement des surfaces par les nouveaux commerçants.
  • à partir de septembre 2019 : ouverture des commerces, en même temps que l’arrivée des premiers résidents.

Coeur de ville plan de masse commerces