Ville de Domont
0%
Retour vers Actualites

"La confiance, la prospérité, l'énergie et à la clé la réussite sont les composantes du bonheur. Tels sont les vœux que j'adresse à chaque Domontois"

Publié le 18 Januar 2023

Mesdames et Messieurs, chers Domontois,

Nous venons de franchir le seuil d’une nouvelle année et j’ai souhaité m’adresser directement à vous avec ce message vidéo, pour vous souhaiter une belle et heureuse année 2023, au nom du conseil municipal et de l’ensemble du personnel communal.

J’espère que ces douze prochains mois vous permettront de réussir vos projets personnels et professionnels. Les vôtres et ceux de tous vos proches.

Au nom du Conseil municipal et du personnel communal, je vous adresse mes vœux les plus chaleureux de santé, de réussite personnelle et professionnelle, de prospérité et de bonheur.

Bonne année et heureuse année 2023.

Frédéric Bourdin

Vœux du Maire 2023

Les vœux de Frédéric Bourdin, Maire de Domont - Le Domontois janvier 2023

En l'absence, cette année encore, de cérémonie publique d'échange de vœux annulée pour des raisons budgétaires, le Maire répond aux questions de la rédaction du Domontois. Bilan de l'année écoulée et projets 2023 au sommaire de cette interview.

Monsieur le Maire, après janvier 2021, puis janvier 2022, la traditionnelle cérémonie d’échange de vœux n’aura pas lieu cette année. C’était un symbole de la vie domontoise, ouverte à tous, pourquoi avoir de nouveau renoncé à l’organiser ?

Nous connaissons toutes et tous les raisons des précédentes annulations. Le risque sanitaire était encore virulent en début d’année 2021 et l’épidémie avait ensuite repris en fin d’année 2021, puis en janvier 2022. Dans de telles circonstances, il était inconcevable de rassembler autant de monde dans l’espace confiné du gymnase du lycée. Fort heureusement, la menace de la Covid est passée au second plan en 2022 mais une autre crise lui a malheureusement succédé, avec le déclenchement de la guerre en Ukraine et ses conséquences sur l’économie mondiale et européenne.
En ce début d’année 2023, c’est bien un motif financier qui nous a conduits à annuler notre cérémonie des vœux. Le budget 2023 va être compliqué à boucler, en raison principalement des hausses très importantes du prix du gaz et de l’électricité conjuguées à un début d’hiver rigoureux qui va provoquer une envolée de nos factures d’énergie. Nous devons faire des économies partout. C’est une décision responsable que j’assume pleinement, avec l’ensemble de mon équipe.

Ce n’est pas vraiment réjouissant de commencer une nouvelle année dans un tel contexte ?

Il a fallu du temps pour faire disparaître les séquelles de la crise sanitaire, et malheureusement il en faudra bien plus pour que les armes se taisent en Ukraine, théâtre d’une guerre
meurtrière devant laquelle nos préoccupations me semblent très souvent futiles. Nous rencontrons des difficultés d’ordre matériel dans notre pays, rien à voir avec la souffrance et le chagrin qui règnent dans un pays en guerre. Ne l’oublions pas.

Les premiers fruits de notre gestion rigoureuse serviront principalement à amortir le choc de l’inflation, mais également à retrouver une capacité d’investissement à la hauteur des besoins de notre ville.

Vous parliez à l’instant des problématiques financières que rencontre la commune. Où en sommes-nous ?

Il faut être très clair sur le sujet, les années 2014 à 2020 ont mis la plupart des communes au pain sec avec des baisses de dotations de l’État très importantes qui ont fragilisé les finances locales et cela a été le cas à Domont. Depuis six ans, avec mon équipe et l’implication des services, nous remontons la pente. Il nous fallait impérativement réduire notre endettement, ce qui est sur la bonne voie, et retrouver un niveau satisfaisant d’épargne pour financer les investissements de demain. Hélas, la crise de l’énergie, conjuguée à la hausse du point d’indice des fonctionnaires, change une nouvelle fois la donne. Les premiers fruits de notre gestion rigoureuse serviront principalement à amortir le choc de l’inflation, mais également à retrouver une capacité d’investissement à la hauteur des besoins de notre ville.

Avant d’évoquer les perspectives de 2023, quels sont les temps forts à retenir de l’année 2022 qui vient de s’achever ?

En tout premier lieu, la reprise progressive de la vie sociale de Domont. Le retour de la Foire en a été l’un des symboles les plus marquants. Mais ce retour à une vie normale s’est également traduit dans les activités de nos associations, dans la reprise des animations et événements communaux. Les animations destinées aux seniors, les activités proposées à nos jeunes, les animations telles que le carnaval, le Festival de l’été, la Color dom, la Fête nationale, la Foire, le festival du conte, le marché de Noël… Tout ce qui nous rassemble a repris vie, grâce la mobilisation de nos bénévoles et des agents communaux qui n’ont rien lâché. Je leur en suis très profondément reconnaissant.

Sur le plan de l’action municipale, quelles sont les réalisations les plus marquantes de l’année écoulée ?

J’en citerai quatre qui correspondent aux engagements que nous avions pris il y a maintenant
trois ans dans le cadre de la campagne des élections municipales.
Tout d’abord les travaux de révision de notre plan local d’urbanisme qui se sont poursuivis tout au long de 2022. Cette révision nous permettra de renforcer la protection de l’identité domontoise et de conserver la maîtrise du développement de la commune. Le Conseil municipal vient de valider l’ensemble des documents de notre futur PLU, nous entrons donc dans la procédure finale de concertation.
Ensuite, la signature du protocole d’accord avec Bouygues Immobilier qui nous a permis de lancer, enfin, la commercialisation des 23 boutiques du Cœur de ville. Une commission municipale se charge actuellement de sélectionner les candidats parmi plus d’une centaine de dossiers déposés. À cette bonne nouvelle, s’est ajoutée la confirmation du projet de construction d’un supermarché Aldi en centre ville autour duquel nous nous sommes vigoureusement investis.
Les premiers travaux d’aménagement du parc de la Maison de la Tourelle, qui créera un îlot de verdure autour d’une remarquable bâtisse représentative du caractère résidentiel de notre ville. Les services que nous vous proposons au quotidien sont nombreux et nous œuvrons au quotidien pour les développer, les renforcer. Pour exemple nous sommes passés de 3 à 5 bornes de recharges pour les véhicules électriques. La maison France Services a fêté ses 1 ans. Elle permet aux Domontois d’effectuer de très nombreuses démarches. Ces réalisations sont le fruit d’un travail entrepris de longue date pour valoriser notre commune et réussir un développement harmonieux sur les trois piliers de la vie locale : logement, cadre de vie, services à la population.

Les réalisations de 2022 sont le fruit d’un travail entrepris de longue date pour valoriser notre commune et réussir un développement harmonieux sur les trois piliers de la vie locale : logement, cadre de vie, services à la population.

L’autre sujet qui a marqué la fin de l’année 2022, c’est le différend autour du projet de transfert de la Compagnie de gendarmerie. Où en sommes-nous ?

C’est très simple : la ville de Domont défend une idée de bon sens : transférer les effectifs de la compagnie de gendarmerie actuellement basés à Montmorency, en zone police, sur le territoire de Domont. Ce projet ne date pas d’hier et répond aux attentes de nombreuses communes protégées par nos gendarmes, qui bénéficieraient ainsi d’un protection renforcée par une plus grande réactivité de nos forces de sécurité. Le Maire de Montmorency s’oppose à ce transfert, c’est son droit. J’espère de mon côté que le bon sens l’emportera. C’est pour le moment, comme l’on dit, une affaire à suivre.

Quelle est la feuille de route fixée pour 2023 ?

Cette année verra l’aboutissement de plusieurs projets. Tout d’abord la mise en application de notre nouveau PLU dont je viens de vous parler, qui devrait être votée par le Conseil municipal dès la rentrée de septembre 2023. Ensuite l’ouverture des premiers commerces dans les boutiques du Cœur de ville. Les premiers baux locatifs devraient être signés dans les prochaines semaines. Ces ouvertures coïncideront avec l’ouverture du supermarché ALDI qui est envisageable pour fin septembre. Sur le plan des investissements, ce début d’année sera marqué par la rénovation du gymnase Jean Jaurès. Nous allons par ailleurs aménager un nouveau parking d’environ 40 places sur un terrain récemment acquis par la Ville (rue Aristide Briand) pour desservir le dynamique centre commercial des Longues raies et améliorer la problématique du stationnement dans ce quartier

Les vœux de nouvelle année sont souvent pour vous l’occasion d’adresser des remerciements...

Aux bénévoles tout d'abord qui s’engagent au service des autres dans le cadre associatif ou sportif. Domont s’est toujours singularisée par une vie associative très intense, mais aujourd’hui, il faut envisager la relève de toute une génération de bénévoles qui ont tant donné. Au-delà des très sincères remerciements que j’adresse à ces femmes et à ces hommes, je lance un appel au
jeunes générations. Le bénévolat c’est une passion, c’est la générosité, c’est l’initiative et c’est la liberté d’action. Chacun cherche désormais à donner plus de sens à sa vie professionnelle et personnelle. L’engagement associatif est une voie d’excellence pour porter de belles valeurs et se rendre utile aux autres.

Je lance un appel au jeunes générations. Le bénévolat c’est une passion, c’est la générosité, c’est l’initiative et c’est la liberté d’action.

C’est aussi ce que font les membres d’un Conseil municipal ?

C’est exact. J’anime une équipe profondément dévouée au service des Domontois. On l’oublie souvent, mais les conseillers municipaux accomplissent aussi leur mission de manière bénévole. Et les adjoints consacrent énormément de temps à leurs délégations pour une indemnité devenue symbolique. Mes remerciements s’adressent également à nos sapeurs-pompiers, à nos gendarmes et policiers municipaux, à nos agents communaux, à nos commerçants, à nos professionnels de santé, à nos artisans et entrepreneurs. Toutes et tous exercent des métiers d’utilité publique et ils le font bien. Je leur exprime toute ma reconnaissance et celle des Domontois.

Enfin, que souhaitez-vous aux Domontois pour 2023 ?

Que le brouillard se dissipe. Après deux années de crise sanitaire, et désormais une conjoncture économique difficile, l’incertitude règne en maître et brise tous les élans collectifs et individuels. Je souhaite que chacun retrouve des perspectives, de la confiance en l’avenir, bref, un peu d’optimisme. Pour cela, il faut aussi de la santé, des conditions matérielles dignes. La confiance, la prospérité, l’énergie et à la clé la réussite sont les composantes du bonheur.

Affiche voeux 2023